Aux États-Unis, un deuxième départ !

Notre voyage en avion du Vietnam aux États-Unis fut interminable. Ayant réservé les vols les moins chers, c’est sans surprise que nous avons mis près de vingt sept heures à rejoindre le continent américain et dû faire une escale d’une demie journée à Séoul, en Corée du Sud. Pour ne pas errer entre les magasins en duty free, la salle d’attente et les toilettes nous sommes allés de bon matin découvrir la capitale dans un froid polaire! Rapidement nous avons visité le Palais de Gyeongbok mais fatigués par nos trop courtes nuits, notre folle course en Asie du Sud-Est et la moto au Vietnam, nous avons trouvé refuge dans un café afin d’écrire et d’actualiser notre site internet.

Une fois en Californie, nous avons été accueillis par une partie de nos familles venue de France avec lesquelles nous sommes restés une dizaine de jours. La ville de San Francisco n’a désormais plus de secret pour nous tant nous avons arpenté ses rues quasi-verticales et un road trip à travers la Californie et le Nevada nous a permis de découvrir la superbe nature du Yosemite Park et les paysages à couper le souffle du Grand Canyon. Nous avons notamment fait escale à Las Vegas, où la démesure comparable à celle de Dubaï est liée à la folie du divertissement. Dans cette ville où tout n’est qu’incitation à la consommation ou au jeu, il est possible de faire dans la même journée un tour de gondole à l’hôtel Venitian, puis de flâner dans des rues parisiennes artificielles et enfin d’assister aux spectacles les plus grandioses du moment. Pouvoir relâcher la pression et se laisser porter dans un voyage confortable avec nos familles pendant quelques jours fut très agréable.

Après une longue traversée du Pacifique, c’est avec excitation et soulagement que nous avons reconstitué l’équipe avec la 4L! Hors de son container et garée chez notre prestataire dans un entrepôt abritant des voitures de collection toutes plus belles et étonnantes les unes que les autres, la 4L côtoyait Porsche, MG et Triumph sans rougir! De bouche à oreille, nous avons rencontré Jean, mécanicien français installé à San Francisco depuis presque cinquante ans qui a été séduit par le projet et a accepté de faire une révision de la voiture, bien nécessaire après les pistes népalaises et indiennes. Nous avons rapidement compris qu’elle était entre de bonnes mains lorsque nous avons aperçu devant son garage une 2CV, une Renault 5 et vu ses gestes précis dans le moteur. La pompe à essence qui commençait à faiblir a été changée, les soupapes réglées, les fuites du carburateur bouchées et l’alternateur remplacé par le neuf que nous avions dans le coffre depuis notre départ. Jean est un mécanicien très doué et consciencieux, son humilité et sa gentillesse nous ont beaucoup touché. C’est grâce à lui que nous avons pu repartir sereins sur les routes d’Amérique! Après ces cinq mois de voyage, nous avons effectué un grand tri dans notre matériel en nous délestant du superflu. La décision la plus dure à prendre fut de nous séparer de notre galerie toit. À l’issue d’une grande réflexion nous avons décidé de renvoyer celle-ci en France, en prenant le soin de garder un jerrican, pour d’une part nous alléger et d’autre part éviter d’attirer l’attention dans les prochains pays.

Logés pendant plus d’un mois par nos familles expatriées à San Francisco, nous avons vécu dans des conditions royales, l’hiver californien est plus doux qu’en Normandie et nous ne nous sommes pas lassés de préparer la suite de notre périple face à la baie de San Francisco. Ce fut également l’occasion pour nous de faire un premier bilan de nos opérations de microcrédit à travers des reportages vidéos de nos rencontres avec les acteurs et les bénéficiaires de la microfinance, ainsi que par des portraits de micro-entrepreneurs que nous diffusons sur notre site internet. Cette pause — bien qu’un peu longue à notre goût — fut utile pour planifier notre itinéraire, nos rencontres, nos conférences et établir les premiers contacts avec les différents intermédiaires pour les prochains cargos entre le Panama et la Colombie et le Brésil et le Sénégal. Notre pot de départ en parallèle du Super Bowl (la fameuse compétition de football américain) et en présence d’expatriés français à qui la 4L évoquait forcément un souvenir lointain, nous a rappelé notre extraordinaire week-end de départ fin août. Ainsi, c’est avec un équipement réduit à l’essentiel, une voiture propre et en bon état, que nous avons pris un nouveau départ de San Francisco le 3 février! Fin prêts à dévaler la Panamericana vers des horizons inconnus, nous étions enchantés à l’idée de découvrir les terres centrales et sud américaines! Une dernière fois nous traversions les Golden Gate Bridge, merveille architecturale de 1937, impatients et émus par l’hospitalité de nos familles.

Nicolas & Matthieu

 

Voir les photos de la Corée du Sud sur notre galerie Flickr

Voir les photos des États-Unis sur notre galerie Flickr